Histoire du lycée

1948 – La seconde guerre mondiale ayant accumulé les ruines sur Cherbourg et le Cotentin, il fallait reconstruire… Mais la main-d’oeuvre qualifiée était rare. Si les «collèges techniques » reprenaient leurs activités, ils étaient loin de satisfaire tous les jeunes sans qualification et à la recherche d’un emploi, notamment dans le bâtiment. De cette conjoncture naquit l’Ecole Professionnelle du Bâtiment (EPB).

Créée par un groupe de professionnels dynamiques qui avaient pris conscience du problème posé par la reconstruction du pays et la qualification des ouvriers, cette école s’installa dans les bâtiments de l’ancien « Orphelinat Sainte-Marie », rue Ingénieur Cachin, que les Soeurs de la Bucaille avaient abandonné avant guerre.

Au prix de grosses transformations, les ateliers et les classes se trouvaient prêts pour accueillir à la rentrée scolaire 1948 une trentaine d’élèves. Au cours des années 1948 à 1958 s’ouvrirent des sections d’électriciens monteurs, de plombiers sanitaires, de serruriers, de maçons, de menuisiers. Puis vinrent ensuite des sections de mécaniciens ajusteurs, de carreleurs, de monteurs en chauffage, d’électriciens d’équipement, d’électriciens bobiniers, de dessinateurs en construction mécanique, de dessinateurs en génie civil ainsi qu’une classe pré-professionnelle…

Liée à l’Etat par un contrat d’association qu’elle obtint en 1960, l’EPB devint l’Ecole Technique Privée Ingénieur Cachin en 1972, puis le Lycée d’Enseignement Professionnel Ingénieur Cachin en 1981 et enfin le Lycée Professionnel Privé Ingénieur Cachin en 1986.

Un réseau

Le Lycée Professionnel Ingénieur Cachin fait partie du réseau de l’Enseignement Catholique et plus particulièrement de l’Enseignement Catholique de la Manche.

Nous travaillons en étroite collaboration avec les établissements du réseau présents dans le Nord Cotentin :